20.05.28 Passerelles Drone

Topo: Lac du Monteynard

Une randonnée facile et différente autour de l’étendue bleue du lac de Monteynard offrant de magnifiques points de vue sur les massifs du Vercors et le Dévoluy. La traversée du lac en packraft permet de boucler l’itinéraire et ainsi de rejoindre le point de départ sans dépendre de moyens de transport motorisés (disponibles uniquement pendant l’été).

Passerelle sur le Drac. Alexandre Loulelis ©

Sur Terre

Possibilité de partir du parking des Vignes (Treffort) ou de la plage de Savel (Mayres Savel). Dans le premier cas l’itinéraire se fera en sens inverse des aiguilles d’une montre, et dans le sens des aiguilles pour le second. L’itinéraire décrit ci-dessous est pour un départ du parking des Vignes.

Pour démarrer, repérez les panneaux indicatifs qui se trouvent à la fin du parking. Le chemin offre une vue sur le lac avant d’entrer dans la forêt. Profitez de l’ombre offerte par les arbres et traversez un petit torrent. Montez jusqu’à atteindre une piste forestière plus large et prenez à gauche sur quelques centaines de mètres pour arriver en haut de la passerelle de l’Ébron. Un belvédère permet de voir l’embouchure de la rivière et son eau turquoise. Descendez jusqu’à la passerelle et traversez-la, avant d’attaquer une montée un peu plus raide pour retourner dans la forêt. Le chemin reste sous les arbres jusqu’à couper la route goudronnée de Villarnet. Ici s’ouvre la vue sur le Vercors et une partie du Dévoluy. Le Grand Veymont, point culminant du Vercors, vous montre ses faces calcaires et à sa gauche, se dresse le Mont Aiguille, majestueux. Traversez la route et descendez jusqu’à une deuxième piste goudronnée. Suivez-la à droite sur quelques centaines de mètres et tournez ensuite à gauche pour continuer la descente vers le lac. Arrivé à la passerelle sur le Drac, profitez de la sensation de vertige et prenez ensuite le sentier à gauche. Sur cette partie vous aurez une vue dégagée, entouré de champs et d’une végétation basse. Suivez les panneaux jusqu’à la Plage de Savel.

 

La randonnée est bien balisée et alterne entre sections à l’ombre et vue dégagée sur les montagnes. Le printemps est la période parfaite pour admirer les fleurs qui ornent le bord du sentier. Parmi elles, des orchidées sauvages et notamment l’ophrys abeille.

Il serait possible aussi de faire le tour du lac en VTT en prenant le circuit adapté (voir ici pour l’itinéraire détaillé)

Sur l'éau

Arrivé à la plage c’est le moment de gonfler les bateaux. En période de forte chaleur, quelle joie de se jeter dans l’eau bleutée du Monteynard qui vous a fait de l’œil toute la journée ! Le tracé plus direct coupe la largeur du Monteynard et la navigation est simple. Attention, le lac est propice aux vents thermiques les jours de grand beau et peut donner lieu à des fortes rafales. Il faut prendre cela en compte avant de s’engager dans la traversée. Si le vent souffle fort, il est préférable de rester prêt de la rive avant de couper tout droit pour attenidre l’autre côté. Une alternative est de commencer l’itinéraire par la traversée du lac le matin, quand le vent est souvent plus faible, ou d’attendre le soir qu’il retombe.

Si vous avez le temps, vous pouvez explorer les plages autour de l’arrivée du Drac ou rentrer sous la passerelle de l’Ébron pour admirer les falaises de plus prêt avant de plier les packrafts.

ARTICLES RÉCENTS

NOUS SUIVRE

NEWSLETTER

INSTAGRAM

Instagram n’a renvoyé aucune 200.