Topo Gorges de l'Ardeche Packraft Mekong

Topo: Gorges de l’Ardeche

Voici le topo des Gorges de l'Ardèche en packraft. Le Pont d’Arc et les Gorges de l'Ardeche sont quelques unes des formations géologiques les plus emblématiques de France ! La descente ici décrite, demande un peu d’effort mais choisir une période hors-saison peut vous faire (re)découvrir ce parcours incroyable a coup de pagaie!

Les falaises en calcaire des gorges de l’Ardeche sont  une merveille de la nature. Le parcours, malgré sa surfrequentation en été, reste très imprésionant. Les manques de liaison facile en transport en commun en font une destination parfaite pour une boucle en bikeraft ! Décrouvrez le topo ci-dessous!

Les + : Paysage unique et spectaculaire, accessible à tous. Boucle idéale en bikeraft.

Les – : Rivière très parcourue en été, vous ne serez pas seuls sur l’eau.

Topo Ardeche en packraft: arrivé au Pont d'Arc

Sur terre

Comme nous le disions, ces endroits ne sont pas bien desservis par les transports en commun et  c’est donc une destination rêvée pour le bikeraft ! Le parcours à pied vous permettra de découvrir aussi cette gorge, encore plus tranquillement.

Remonter la route des gorges, c’est déjà une belle sortie en soi grâce à des paysages à couper le souffle. La vue plongeante sur les gorges fait de la remontée un vrai plaisir. En prenant le départ du village de Saint-Martin, il faudra compter 38 km de parcours avec faible gradient et un dénivelé positif cumulé de 600m. Comptez deux heures pour cette partie du trajet en fonction du nombre de pauses faites aux belvédères qui sillonnent la route. 

La route monte doucement, avec une pente plus prononcée au début du parcours, qui va donner lieu à de petites montées et descentes.  La rivière est toujours sur la gauche et le premier belvédère ne se fait pas attendre. Vous pouvez admirer les méandres de la rivière en contrebas. Depuis le belvédère au km 12.7, vous voyez les ruines de la Maladrerie des Templiers, entourées par la forêt. Leurs origines, comme leur histoire, sont méconnues. Ce monastère a-t-il  vraiment été un lieu fort des templiers comme son nom laisse à penser?  Les virages s’enchaînent à travers la garrigue jusqu’au km 28 et on démarre la descente qui est plus raide. Hors période touristique, la route reste tranquille et on peut rouler sereinement.  Au km 32 vous arrivez au fameux pont d’Arc, visible juste après le virage. Il reste seulement quelques kilomètres jusqu’à Vallon où vous pourrez en profiter pour faire quelques courses ou manger. 

Il est aussi possible de remonter l’Ardèche en randonnée suivant les rives au fond de la gorge jusqu’en amont du Pont d’Arc. Par contre, pour pouvoir réaliser l’itinéraire complet il vous faudra traverser deux fois la rivière en passant par des gués. Pour cette raison, nous conseillons de la réaliser par des niveaux bas ou, encore mieux, de gonfler son packraft ! Le chemin démarre en rive gauche (toujours dans le sens de la descente) au niveau de la Grotte d’Argent.  Il restera sur la rive nord des gorges sur presque 12 km avant de traverser au niveau du Gué de Guitard. La suite se fait en rive droite en passant par des sentiers parfois techniques, jusqu’au rapide des Champs où il faut retraverser. Le chemin est balisé avec des marquages jaunes et blancs. Passez un gros virage et vous arrivez à la route au-dessus de la Grotte Renault. Pour voir la fameuse arche en pierre, il vous faudra continuer sur le bord de la route quelques centaines de mètres après les campings. Remontez encore si vous voulez naviguer le rapide du Charlemagne!

Sur l'eau

Le Charlemagne et Pont d’Arc

 

Le départ peut se faire facilement en-dessous des arches du pont de Salavas, qui permet aussi de vérifier le niveau d’eau sur l’échelle. Si vous êtes à pied, c’est plus simple au Pont d’Arc. La navigation est réglementée par un arrêté préfectoral qui encadre la navigation selon l’échelle placée sous le pont de Salavas. Trois niveaux : Vert, Orange et Rouge sont définis. La navigation est libre pour le niveau vert (en dessous de 40 m3/s environ), mais pour naviguer dans le niveau orange il faut être encadré par un titulaire d’un brevet ou justifier plus de deux ans de pratique (niveau pagaie bleue et au-delà)*. Attention : en cas de fortes pluies, l’Ardèche est très propice aux crues, pouvant monter d’une dizaine à plusieurs centaines de m³/s en quelques heures. La météo est à surveiller !  

Plus le débit est important, plus vous avancerez vite. La meilleure saison pour naviguer sur l’Ardèche est en fin d’automne et le début d’hiver, quand les pluies tombent sur les monts. Aussi, vous aurez les gorges pour vous seul ! Pour une bonne navigabilité, nous conseillons un niveau minimum de 10-15 m3/s, l’idéal étant vers 40 m3/s si vous ne remplissez pas les conditions pour naviguer dans le niveau orange. Comptez environ six heures de descente sans pauses, voir plus s’il y a du vent d’est ou pas beaucoup de courant.  Par de bonnes eaux, n’hésitez pas à partir en packraft biplace, vous allez avancer plus vite sur les parties calmes. 

Une fois que vous êtes sur l’eau, il ne faut pas trop attendre pour passer un des rapides principaux de la descente : le Charlemagne. Il ne présente pas de difficulté majeure, en passant par le centre avec incidence droite. Le risque le plus important est de rester coincé sur les rochers qui dépassent par niveaux bas. Si vous attaquez depuis le parking de Pont d’Arc, vous devez remonter une centaine de mètres pour pouvoir descendre le rapide.  La suite s’enchaîne, vous découvrez le Pont d’Arc immédiatement. Levez les yeux pour admirer cette sculpture vertigineuse, en passant sous l’arche de roche. 

Au coeur des gorges

 

En avançant, un beau méandre fait que la rivière se replie sur elle-même, changeant la direction de navigation de plus de 180°. C’est à partir de ce moment que la route disparaît et vous rentrez dans les gorges. Les falaises commencent à grandir sur les deux côtés et la couleur rougeâtre des murs calcaires devient plus marquée. Des petits rapides, (les Trois eaux et la Souche) cassent la surface calme de la rivière avec quelques petites vagues. Une longue droite finit sur le rapide de la Dent Noire, un peu plus important ou le drossage sur la rive gauche pousse sur les cailloux qui peuvent être piégeux. 

Encore un grand virage et vous arrivez au bivouac du Gaud. Poursuivez la navigation en faisant encore un beau méandre, avec des plages sur les deux rives. Cinq kilomètres et demi  de plus et vous arrivez au deuxième bivouac, celui de Gournier. Le fond des gorges, par leur nature, sont difficilement accessibles et en cas de soucis vous n’avez qu’un nombre limité de sorties. Pensez à bien vérifier les horaires et vos capacités. Les bivouacs sont les sorties les plus simples car elles sont reliées à la route. La descente complète fait  30 km, le bivouac du Gournier se trouve donc à environ deux tiers (17km du départ).  

Après le bivouac, encore un petit drossage à gauche, c’est le rapide des Éléphants avec des blocs dans l’eau. La suite se poursuit avec une navigation tranquille. L’Ardèche est une rivière qui s’apprécie surtout avec les yeux, presque toujours levés vers le haut. Vers le km 19 (départ de Salavas), une grande tour de pierre se lève, c’est la Cathédrale. Une multitude de grottes décorent les murs verticaux, qui ne demandent qu’à être explorés. Mais il reste encore des kilomètres à parcourir et c’est donc avec l’imagination qu’il faudra le faire si vous ne voulez pas finir de nuit… 

La fin des gorges est assez soudaine, les falaises redeviennent des collines et rapidement la vue s’ouvre plus loin. Un dernier virage à gauche annonce la ligne droite qui mène à Saint Martin d’Ardèche. La sortie se fait sur une plage de sable en rive gauche, le quai des Bateliers. 

* La réglementation complète est visible ici : http://www.ardeche.gouv.fr/arretes-permanents-a3013.html

Astuces :

Si la boucle complète (en velo+packraft) vous paraît trop longue pour être réalisée en une journée, vous pouvez la faire sur deux jours avec une nuitée à Vallon Pont d’Arc. Si vous cherchez un endroit pour dormir, pensez à Sportihome ou Warmshowers, des réseaux de logements pour les sportifs.

Si vous voulez faire la boucle complète, il faut en effet partir tôt pour finir avant le coucher du soleil, surtout en hiver. Le camping sauvage est strictement interdit dans les gorges, hors bivouacs aménagés. Il est possible d’embarquer plus haut sur la rivière mais il faut faire attention à la succession de déversoirs qu’il faut contourner entre Ruoms et Vallon Pont d’Arc. Il est donc plus facile (et plus sûr) d’embarquer directement à Vallon.

Topo Gorges Ardèche en packraft Mekong

Informations Essentielles

Découvrez d'autres aventures

Packraft Meking Lac Serre Ponçon
Micro-aventure
Willy

La Grande Balade: Plein Sud!

Partir de la maison et rejoindre la mer, droit au sud ! Quinze jours dehors, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. De Thonon à la plage du Rayol, à l’exact Sud de la maison, 510 kms de vélo, 210 kms de packraft. Une soixantaine d’heures au total à la vitesse d’une tortue sur un vélo pas fait pour enquiller les bornes mais facile à charger sur le bateau, et une trentaine d’heures sur l’eau, heureux comme un gosse !

Lire la suite »
Topo Gorges de l'Ardeche Packraft Mekong
Topo
Rob Estivill

Topo: Gorges de l’Ardeche

Voici le topo des Gorges de l’Ardèche en packraft. Le Pont d’Arc et les Gorges de l’Ardeche sont quelques unes des formations géologiques les plus emblématiques de France ! La descente ici décrite, demande un peu d’effort mais choisir une période hors-saison peut vous faire (re)découvrir ce parcours incroyable a coup de pagaie!

Lire la suite »
Confection des packrafts à l'aide d'une soudeuse haute fréquence
Offre d'Emploi
Médo

MEKONG recrute un·e Opérateur·trice de Fabrication !

MEKONG, entreprise créée en 2019 et située à Crest (Drôme) fabrique des packrafts, un concept de kayak ultra-léger né aux USA il y a une quinzaine d’années. Nous recrutons un.e Opérateur.trice de Fabrication afin d’assurer la confection des packrafts et le prototypage de nouveaux modèles.

Lire la suite »
Topo Packraft Haut Eyrieux Mekong
Topo
Rob Estivill

Topo: L’Eyrieux du barrage de Chervil à Saint Sauveur de Montagut

Ce parcours, couramment nommé le Haut Eyrieux présente une belle descente dans un décor granitique et caractéristique de l’Ardèche. C’est une rivière pluviale, en conditions en fin d’automne, l’hiver et début du printemps suite à des grosses pluies. Les rapides sont francs et souvent dans la forme de petits seuils ou grilles. Les sections calmes qui vont les entrecouper sont rassurantes pour ceux qui ont déjà des bases solides en eau vive et ont envie de progresser en haute rivière. Les planiols après chaque rapide permettent la récupération du matériel en cas de chute.

Lire la suite »

Article récent

NOUS SUIVRE

NOS ACCESSOIRES

Découvrez nos accessoires

Toute une gamme d'articles sélectionnés pour la pratique du packraft

Autre article

Passerelles Drone ebron
Topo
Rob Estivill

Topo: Lac du Monteynard

Variez les plaisirs et offrez vous une virée autour du lac de Monteynard en packraft ! Cette randonnée facile offre de magnifiques points de vue sur les massifs du Vercors et du Dévoluy. La traversée du lac en packraft permet de boucler l’itinéraire !

Lire plus »
Panier

Afin de vous garantir une expérience optimale sur notre site et de réaliser des statistiques de visites, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. En savoir plus.